La préparation au massage prostatique

L’homme redécouvre son corps grâce au massage prostatique. Ce nouveau genre de plaisir masculin n’est pas si nouveau que ça. Depuis toujours, les hommes se sont adonnés à cette pratique. Mais maintenant, ils peuvent en parler plus ouvertement et sans tabou. Alors entre expériences, plaisir et partages, pour en profiter, il faut se préparer … Voici les étapes à suivre.

L’hygiène

C’est la base. Il faut être bien propre autant dans ses parties intimes que dans ses mains. Et littéralement ! En effet, vous allez utiliser vos mains et vos doigts pour stimuler le plaisir dans la partie interne de l’anus, là où se trouve la prostate.

Pas besoin de se brosser des heures durant non plus, il suffit d’aseptiser les doigts avec de l’eau et du savon. Et attention à enlever les ongles pour assurer la douceur et ne pas heurter ce point sensible. Oui, l’anus est très sensible. Il faudra également faire un lavage à cet endroit pour enlever les microbes.

Sinon, pour le confort, il vaut mieux se laver avec de l’eau chaude et avoir les mains chaudes.

Il est également impératif d’enlever les bagues et tout autre objet pouvant créer des gênes. Et n’oubliez pas le lubrifiant, ça aide.

La communication

La communication permet d’établir le premier contact et de se mettre dans l’ambiance. Et même si le plaisir anal fait partie des « sujets hot » de votre couple depuis des semaines, il faudra quand même se rassurer pour se préparer mentalement.

L’ambiance devra être la même que lors d’une séance d’intimité normale. Utilisez des mots doux, des caresses, des bisous et des gestes câlins. Ce sera votre préliminaire.

A noter que pour un homme qui va se faire doigter l’anus pour la première fois, ce sera très délicat. Il faudra donc le décompresser et le détendre totalement. C’est le moment idéal pour réaliser ses fantasmes et pour laisser libre cours à ses imaginations. Donc, faites des jeux de rôle, imaginez des scénarios érotiquement érotique, les plus beaux et doux qui soient et laissez-vous aller.

La prostate

Après l’accord de votre partenaire, vous pourrez y aller doucement. Pour cela, il faut d’abord localiser la prostate.

Vous devriez commencer par un massage du périnée avant d’enfoncer vos doigts dans l’anus. Cela réduit les sensations de malaise et excite. Il est conseillé d’utiliser un stimulateur de prostate pour caresser correctement la prostate et l’exciter en douceur. Cette étape permet aussi d’éviter les tensions et de calmer les appréhensions.

Après le « je suis prêt » de votre partenaire (et seulement après !), vous pourrez entrer doucement (avec les mains), en mettant un peu de salive ou du lubrifiant. Et à environ 5 à 8 centimètres de profondeur se trouve l’organe du plaisir anal : la prostate.

Attention : pas de savon, il irrite les muqueuses.

Le plaisir

Lorsque vous aurez touché la prostate, faites des mouvements circulaires ou papoter tout doucement. Pas besoin de mouvements de va-et-vient, juste des caresses douces. Et j’insiste sur le côté « doux ». Le plaisir commencera à se faire ressentir lorsque la prostate sera dure.

Tout comme la pénétration vaginale et le point G chez la femme, la pénétration anale chez l’homme dépend donc de la stimulation de la prostate ou du point P.

Et pour faire davantage durer le plaisir, il faut réussir le doigté en faisant durer le plaisir. Le temps est donc un facteur de réussite sûr. Alors faites-en bon usage.

L’accélération ne doit commencer que lorsque la prostate se durcie et quand le plaisir est réellement ressenti. Le risque de rejet pourrait en effet couper le feeling.

Mais le plaisir peut également dépendre de vos actions et des réactions de votre compagnon. Ainsi, si au début, vous étiez très doux, soyez plus rapide dans vos gestes et faites monter la température pour que la sensation de satisfaction envahisse le corps. De même, respirez et essayez de nouvelles positions : en levrette, en doggy, etc.

Les options

Vous vous faites plaisir et vous faites plaisir à votre partenaire, c’est ça le but des différentes options comme je les appelle. Ici, je parle des stimulateurs de prostate, des masseurs prostatiques et des godes. Ils aident à parfaire l’expérience du plaisir anal et à avoir de vrais orgasmes prostatiques.

En fait, votre doigt peut se fatiguer. Alors, il faut de l’aide, il faut des godemichets adaptés au massage prostatique. Le confort sera assuré et les sensations seront multipliées. Ces objets sont également excellents pour stimuler le point P : le point de plaisir masculin.

Il en existe de toutes les tailles, de toutes les marques et de toutes les couleurs. Certains sont conçus pour les personnes à peau sensible, d’autres sont destinés aux personnes allergiques. En plus, ils possèdent des fonctionnalités improbables, intégrées pour faire perdurer et faire monter le plaisir.